Mangeoires

Bien nourrir les oiseaux en hiver

Afin d’aider ces petits volatiles à passer la froide saison sans encombre, la LPO propose des conseils pratiques. Les oiseaux consacrent la quasi-totalité de la journée à rechercher de la nourriture, notamment pour résister au froid. Et cela n’est pas facile ! Leurs besoins énergétiques pour maintenir leur température corporelle augmentent tandis que les ressources alimentaires diminuent, jusqu’à devenir rares ou ne sont pas accessibles à cause de la neige ou du gel. De plus, les jours sont courts, ce qui leur laisse beaucoup moins de temps pour rechercher leur ration quotidienne.

Vous pouvez facilement leur donner un petit coup de pouce pour passer cette période difficile en alimentant quelques mangeoires dans votre REFUGE LPO.

Leurs allées et venues égayeront votre jardin et vous pourrez facilement les observer, apprendre à les reconnaître, étudier leurs comportements ou tout simplement contempler leur spectacle bien vivant.

Retrouvez ici un plan simple de mangeoire hivernale et plein d’autres exemples de mangeoires et des conseils pour l’installer : ici.

Que donner aux oiseaux ?

Les incontournables !

– Les aliments riches en lipides et donc en énergie seront très appréciés par de nombreux oiseaux :

  • la graisse : margarine, beurre, saindoux, suif, lard non salé, nature ou en mélange avec des graines.
  • les graines de tournesol.
  • les cacahuètes : non salées et non grillées, décortiquées ou en coques.
  • les fruits secs : noisettes, noix, amandes décortiquées voire concassée

– Les petites graines, indispensables aux passereaux à bec fin (rougegorge, accentueur mouchet…) : millet, avoine, coquelicot… ou les flocons d’avoine

– Le maïs concassé, le blé, l’orge

– Les fruits : pommes, poires pour les merles et grives, noix de coco fraîche pour les mésanges, raisins secs.

– Les vers de farine : pour les insectivores (rougegorge, accenteur mouchet, troglodyte, roitelets…).

– De l’eau !!

Les gourmandises à ne donner qu’en petites quantités
  • Les pommes de terre cuites : appréciées des merles et grives, geais…
  • Les fromages secs : croûtes, fromage râpé
  • Le riz ou les pâtes cuits : pour les tourterelles, les moineaux
  • Les miettes de pain ou de gâteau
Les aliments dangereux pour les oiseaux

Ne jamais donner :

  • d’aliments salés
  • de pain sec ou de biscottes, de déchets de pâtisserie, de noix de coco desséchée, qui gonflent et provoquent des troubles digestifs
  • de lait
  • de larves de mouches (asticots), très résistantes et pouvant perforer l’estomac des oiseaux
  • de grains de lin ou de ricin qui sont toxiques.

Source : http://www.lpo-auvergne.org

Crédit photo : Nicole Taillandier