Pourquoi pratiquer une tonte raisonnée ?

Les pluies de la fin de l’hiver et les températures printanières redonnent de la vigueur au gazon qui repousse vite. Confinés à la maison, nous sommes nombreux à vouloir en profiter pour « prendre soin » de notre jardin et… à ressortir la tondeuse !

Et si nous changions notre regard sur le jardin et nos habitudes d’entretien ?

Saviez-vous que tondre sa pelouse trop ras et trop régulièrement ne participe pas à protéger la biodiversité dans votre jardin, bien au contraire ? En pratiquant une tonte plus raisonnée (en adoptant une hauteur de coupe comprise entre 6 à 8 cm par exemple), vous permettrez à un grand nombre d’hôtes (fleurs, insectes…) d’y trouver nourriture et refuges, en plus de favoriser la résistance de votre pelouse aux sécheresses estivales !

Consultez notre fiche conseil « Laisser fleurir les pelouses » pour en savoir plus sur le sujet.

Vous pouvez aussi laisser fleurir un petit coin de votre jardin et rejoindre le programme « Un carré pour la Biodiversité » des CPIE !

Retrouvez tout un tas d’autres conseils pour accueillir la biodiversité chez vous : ICI !